Mia se la joue déesse…

A l’époque, ça devait être sympa, quand même. Orgies de bouffe et de sexe, femmes plantureuses et avides de sexe, esclaves pour nous nourrir…

Ça ressemble à la fin de mon adolescence, tiens.

0
0

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*