« C’était pas ma guerre ! »

Quand on me dit Rambo, je pense tout de suite à John Rambo, l’ex du Viet-Nam qui fait tout péter parce qu’il ne connait plus que ce moyen pour communiquer. Mais on me souffle dans l’oreillette que c’est aussi le charmant pseudonyme d’une Suicide Girl, une jolie fille tatouée. Je me demande si l’une d’entre elles s’appelle Predator…

1
0

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*