Besaris… Besaris muuuuchooo

Como si fuera esta noche la ultima veeeeeeez… Je vous épargne la suite, surtout que je chante presque aussi mal en textuel qu’en vocal. Au lieu de ça, je vous laisse avec Besaris, ses bas noirs et ses pattes écartées… C’est pas glamour, mais ça décrit bien la situation.

10
0

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*